Une semaine à la Maison d’arrêt de Fleury-Mérogis nous confronte au défi de concevoir la condition d’un détenu comme un terrain d’aventure.
Mêlant exercices corporels, récits fictifs et autobiographiques, une confusion se crée entre la situation carcérale et une fiction suggérée avec les détenus.
En décalage avec le machisme prédominant, usant de la danse comme un outil d’évasion intérieure, les prisonniers éprouvent le plaisir de la sensation. Peu à peu ils se transforment en danseurs, explorateurs du mouvement et de l’immobile, de l’écoute sensible du corps. Un lien de confiance se tisse.


A week at the Fleury-Mérogis Correctional Facility compels us to consider the inmates’ condition as a “terrain of adventure.”
Using a combination of bodily exercises and true and fictional stories, a sense of confusion emerges between their incarcerated reality and an imaginary realm.
A departure from the pervading machismo, and using dance as a tool for inner escape, the prisoners gradually experience the pleasure of sensation.
Little by little, they transform into dancers, explorers of movement and stillness, a sensitive listening to the body.
Trust is woven. A gentle bond emerges.

un projet de Yaïr Barelli
production : Laura Aknin / by association
réalisation : Yaïr Barelli & Axelle Poisson
image et montage : Axelle Poisson
mixage : Oscar Ferran
directeur technique : Jean-Philippe Badoui
coproductions : La Région île-de-france, Le MAC VAL, Le Service Pénitentiaire d'Insertion et de Probation de l'Essone.

avec l'autorisation de la maison d'arrêt de Fleury-Mérogis, la Direction Interrégionale des Services Pénitentiaires et la Direction de l'Administration Pénitentiaire.
sur une invitation du MACVAL